Que manger et quoi éviter en cas d’ulcère gastrique ?

comment calmer la douleur d'un ulcere a l'estomac ?

L’ulcère gastrique, encore appelé l’ulcère gastroduodénal est une plaie de la muqueuse de l’œsophage, de l’estomac ou du duodénum. Il s’agit en fait d’un trou dans la muqueuse de l’estomac corrodé par les sucs digestifs acides sécrétés par les cellules de l’estomac. Le principal symptôme d’un ulcère de l’estomac ou du duodénal est une douleur abdominale haute, qui peut être sourde, vive ou brûlante (sensation de faim).

En effet, les ulcères d’estomac, sont des défauts de la muqueuse gastrique qui se développent à la suite d’une infection par la bactérie Helicobacter pylori. Les symptômes des ulcères d’estomac comprennent des douleurs à l’estomac, des brûlures d’estomac et de la diarrhée.

Cependant, la pharmacothérapie traditionnelle n’est pas toujours suffisante chez les patients souffrant d’ulcères gastriques. L’alimentation et le traitement naturel sont un complément nécessaire à cette maladie. Toutefois, si vous ressentez ce mal, alors vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, vous découvrirez ce qui faut vraiment éviter et quoi manger lorsque vous souffrez de l’ulcère gastrique.

Découvrez aussi : stress : symptômes et traitements possible

Les causes de l’ulcère gastrique

En effet, les ulcères gastriques ne sont rien de plus que des défauts de la muqueuse gastrique en forme de fosses coniques. Ils peuvent varier en diamètre et en profondeur, et sont parfois situés dans l’œsophage inférieur et le duodénum. Ils provoquent des maux très désagréables. Cependant, la maladie survient à tout âge, chez les deux sexes ; mais le pic d’incidence se situe entre 20 et 50 ans. Les causes de l’ulcère gastroduodénal ne sont pas différentes. Ainsi, le défaut de la muqueuse est causé par un déséquilibre entre le pouvoir digestif du suc gastrique. La cause la plus fréquente d’ulcères est l’infection par la bactérie Helicobacter pylori, résistante à l’acide chlorhydrique.

En effet, le développement de l’infection augmente sa production, tout en entrainant des lésions de la muqueuse de la cavité gastrique ; qui se manifestent sous forme d’ulcère gastrique. Cependant, les ulcères gastriques sont familiaux, souvent chez les personnes qui fument. De même, chez ceux qui prennent des médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (par exemple l’aspirine). De plus, l’ulcère gastrique ce manifeste aussi chez ceux qui souffrent de maladies respiratoires chroniques, de polyarthrite rhumatoïde, de cirrhose du foie ; et ceux qui sont exposées au stress.

Notons également que, l’ulcère gastrique peut être causé par une mauvaise alimentation et parfois les mauvaises habitudes alimentaires. Par exemple, des repas abondants, à la fois gras, épicés et acides ; peuvent conduire a la formation des cavités dans la muqueuse gastrique. De plus, les aliments transformés ne sont pas propices aux ulcères gastriques.

Découvrez aussi : Comment Choisir le Shampooing Adéquat Pour Vos cheveux ?

Quels sont les symptômes de l’ulcère gastrique ?

combien de temps pour guerir un ulcere destomac ?

L’ulcère gastrique se manifeste souvent par une pression et à des douleurs abdominales intenses après un repas copieux ; également par une gêne digestive et une perte de poids. Parlant des symptômes, on peut citer :

· La douleur sourde ressentie dans l’épigastre et le mésogastre

Les douleurs sourdes ressentir dans l’épigastre et le mésogastre, qui surviennent quotidiennement et ne sont pas du tout liée aux repas. En effet, les ulcères gastriques et duodénaux, présente de différents symptômes. Parfois les ulcères duodénaux provoquent une gêne lorsque nous avons faim et que nous passons après un repas. Mais avec les douleurs à l’estomac, c’est l’inverse ; elles apparaissent, après avoir mangé. Cependant, dans certains cas les douleurs durent toute la journée, que nous ayons faim ou non.

Découvrez aussi : Les meilleures boissons saines pour la santé 

· La diarrhée et perte de poids

D’abord un patient souffrant de l’ulcère gastrique perd souvent l’appétit. Ce qui entraîne une perte de poids en très peu de temps. Les personnes atteintes d’ulcère gastroduodénal sont donc affaiblies et n’ont pas envie de faire d’activité pendant la journée. Ensuite la diarrhée persistante, ce qui déshydrate le corps. Il peut également entraîner une perte de poids soudaine. Tout ceci peut alterner avec la constipation. Cependant, les troubles de la motilité gastro-intestinale sont des symptômes typiques de l’ulcère gastrique. Les patients atteints d’ulcère gastro-duodénal, peuvent avoir des selles noires et goudronneuses. Si ces derniers présentent du sang, il est important de consulter un médecin dès que possible ; car cela peut annoncer des saignements gastro-intestinaux.

· La nausée et les vomissements

ulcere estomac symptomes: la fatigue

Les vomissements et les nausées sont des symptômes d’ulcères d’estomac, et surviennent lorsque l’ulcère est suffisamment gros pour interférer avec le bon fonctionnement de l’estomac. Dans ce cas, une inflammation apparaît autour de l’organe et les parois de l’estomac deviennent raides. En conséquence, l’estomac peut retenir de la nourriture ou des sucs gastriques ; provoquant des nausées et des vomissements. Ainsi, la douleur est le symptôme le plus courant des ulcères d’estomac.

· La sensation de brûlure similaire à des brûlures d’estomac et une sensation de faim

Lorsque des ulcères gastriques se développent, les symptômes comprennent souvent une sensation de brûlure semblable à des brûlures d’estomac ; mais pas dans l’œsophage. Alors ces brûlures ce manifeste au centre de l’abdomen, au-dessus du nombril ou sous le sternum.

Découvrez aussi :Le rôle du tapis d’éveil dans le développement sensoriel du bébé

· La douleur de succion ressentie le matin

Le patient ressent la douleur comme une sensation de succion et de brûlure dans l’estomac. La douleur survient le plus souvent au milieu de la nuit et le matin et ne peut être soulagée en buvant de l’eau. Alors pour la douleur de succion, les spécialistes recommandent l’utilisation des comprimés antiacides.

L’ulcère gastrique : la rupture est la complication la plus grave

la complication la plus grave des douleur de l'estomac

Chez les patients atteints d’ulcère gastrique, l’ulcère peut se rompre. Il s’agit d’une complication grave entraînant une perforation de la paroi de l’estomac et une fuite du contenu gastrique dans la cavité péritonéale. Lorsqu’un ulcère gastrique rompu apparaît, les symptômes se résument à une douleur intense et aiguë dans la partie supérieure de l’abdomen ; des vomissements et une tension dans la paroi abdominale. La respiration devient superficielle et le cœur bat plus vite, un choc peut survenir.

En raison du fait que la rupture de l’ulcère est une péritonite, le patient doit consulter immédiatement un médecin. C’est une condition potentiellement mortelle et nécessite une attention immédiate.

Comment détecter les ulcères d’estomac ?

Le test le plus important pour le diagnostic des ulcères gastriques est la gastroscopie. Le gastroscope est un tube flexible terminé par une mini caméra et inséré à travers l’œsophage dans l’estomac.  Cependant, l’examen vous permet de voir les modifications de la muqueuse gastrique et de prélever des échantillons pour examen. Parfois, il est conseillé d’effectuer d’autres tests d’imagerie tomodensitométrie ou radiographie de la cavité abdominale. Le dépistage de l’infection à Helicobacter pylori, est également recommandé par des examens histopathologique des coupes de muqueuse gastrique tels que :

  1. Des tests sérologiques pour détecter la présence d’anticorps anti-H.pylori,
  2. La détection des antigènes de H.pylori dans les selles,
  3. Le test respiratoire à l’urée.

Quels traitements pouvez-vous adopter ?

comment soigner un ulcere a lestomac naturellement ?

Le traitement de l’ulcère gastroduodénal consiste à gérer les symptômes et à guérir le défaut de la muqueuse. Alors comment traiter les ulcères gastriques ? Alors, les médicaments sont conçus pour atténuer les symptômes de la maladie et éliminer la bactérie H pylori. Le traitement pharmacologique est basé sur la réduction de la quantité d’acide gastrique sécrétée ; ce qui accélère la guérison de la muqueuse, qui se produit le plus souvent en un mois. De plus, des antibiotiques sont utilisés pour lutter contre l’infection à Helicobacter pylori.

Dans le cas ou ulcères résistants au traitement pharmacologique, un traitement chirurgical est utilisé. Alors comment soigner l’ulcère gastrique par chirurgie ?

Le traitement consiste à retirer la partie endommagée de l’estomac ou à couper les nerfs concernés, ce qui réduit l’acide gastrique. La perforation ulcéreuse et la sténose pylorique ne sont traitées que chirurgicalement.

Découvrez aussi : Le CBD pour la douleur chez les coureurs : que doit-on savoir ?

Ce qu’il faut manger en cas d’ulcère gastrique

Contrairement aux apparences, une alimentation dans l’ulcère gastrique n’est pas pauvre en produits alimentaires. Leur préparation et la manière de manger les repas sont importants. Ils ne doivent pas être trop chauds ou trop froids, car cela irrite le tube digestif. Les aliments très acides et épicés devraient disparaître du régime alimentaire pour les ulcères gastriques et duodénaux. Ces produits augmentent la sécrétion de sucs digestifs, exacerbant les symptômes des ulcères d’estomac. Alors que manger pendant l’ulcère gastroduodénal ?

Notons ici, quelques produits indiqués dans le régime alimentaire pour l’ulcère gastrique :

  1. Pain de blé léger (rassis),
  2. Farine de blé léger, ainsi que semoule ; krakowska, riz, flocons d’avoine, orge et pâtes fines et délicates,
  3. Lait doux et caillé, fromage cottage, fromage à la crème,
  4. Œufs à la coque, également pochés, œufs brouillés au plat et cuits à la vapeur,
  5. Viandes maigres et volaille, en particulier veau, bœuf, lapin, dinde, poulet, jambon, surlonge,
  6. Poisson, de préférence morue, dorade, sole, poisson plat, kergulena, brochet, sandre,
  7. Le beurre, la crème douce, ainsi que les huiles, par exemple l’huile de soja, l’huile de tournesol, l’huile de colza, l’huile d’olive, la margarine,
  8. Pommes de terre bouillies, elles peuvent être écrasées ou écrasées,
  9. Légumes cuits, en particulier carottes, betteraves, épinards, courges, citrouilles, chou-fleur; légumes crus: laitue, tomates,
  10. Fruits bouillis: pommes, fraises, abricots, jus de baies bouillies également,
  11. Sucre, miel, confiture,
  12. La viande bouillie, par exemple la viande cuite, mais aussi les ragoûts et les boulettes de viande,
  13. Les desserts comprennent également des puddings, des compotes, des gelées, des petites gelées sucrées.

Si une personne malade ne sait pas à quoi devrait ressembler un régime alimentaire contre l’ulcère gastrique, des recettes peuvent être trouvées sur les forums Internet consacrés à cette maladie. Des exemples de menus peuvent également être obtenus à l’hôpital.

Découvrez aussi : Nos conseils pour perdre du poids sans le reprendre 

Le régime alimentaire pour les ulcères gastrique : que faut-il éviter ?

quoi manger pour la bonne snté de notre estomac ?

Pour les ulcères gastriques, le régime doit contenir de petites quantités de fibres alimentaires. Les produits contre-indiqués sont les aliments gras, épicés, très acides et marinés.

Notons quelques aliments interdits dans le régime alimentaire pour l’ulcère gastrique :

  1. Des pâtes épaisses, des boulettes, des crêpes,
  2. Lait caillé, ainsi que kéfir, yaourt, fromage jaune, fromage fondu,
  3. Les œufs durs, y compris ceux en mayonnaise, et les œufs brouillés frits dans la graisse,
  4. Viandes grasses, en particulier porc, agneau, oie, canard, gibier, saucisses grasses; viande en conserve,
  5. Viandes salées, fumées et frites également,
  6. Produits difficiles à digérer comme le chou, les champignons, les concombres,
  7. Poisson gras,
  8. Crème sure, saindoux, saindoux, bacon,
  9. Frites et toutes sortes de pommes de terre sautées, crêpes de pommes de terre, boulettes,
  10. Fruits crus et secs,
  11. Chocolat et confiseries contenant de la graisse, du cacao et des fruits à coque,
  12. Epices, par ex. Vinaigre, poivre, moutarde, paprika, raifort, cubes de bouillon,
  13. Soupes de viande grasse,
  14. Thé fort et café naturel, boissons alcoolisées, boissons gazeuses.

Le régime alimentaire de l’ulcère gastrique doit être suivi toute une vie. Il complète la pharmacothérapie chez les personnes malades.

L’ulcère gastrique : le meilleur traitement naturel à adopter

Afin de soutenir le traitement des ulcères gastriques, vous pouvez utiliser des herbes contenant du tanin – rhizome d’ophiuchus ; écorce de chêne, noix, feuille de busserole et herbe d’algues, sauge, millepertuis, plantain. Aussi, il très bon de commencer la journée est avec du jus de céleri fraîchement pressé ou un smoothie de carottes et une feuille de salade de chou. Il est également bon de boire de telles boissons entre les repas. Les bananes (mais seulement celles qui ne sont pas mûres) protègent l’estomac des brûlures d’estomac. Alors, manger une moitié d’aubergine mélangée avec une cuillère d’algues de mer et une pincée de sel est désinfectant et antibactérien.

Une personne souffrant de maux d’estomac peut consommer de la purée de lin entre les repas. Un tel plat fonctionne comme un fouet, nettoyant les intestins des résidus de nourriture et des toxines. Les graines de lin moulues doivent être versées pendant la nuit avec de l’eau bouillante (environ un verre) et laissées couvertes. Le matin, juste après le réveil, avant le petit déjeuner, buvez assez d’eau. Notez que la graine de lin, prend une consistance épaisse ressemblant légèrement à de la gomme ou de la gelée ; en plus son utilisation régulière accélère la digestion.

Découvrez aussi : Comment savoir que vous avez une carence en zinc ?