Qu’est-ce que la constipation?

constipation que manger

La constipation est généralement définie comme les selles qui se produisent moins de deux ou trois fois par semaine. Elles sont souvent petites et difficiles à passer ; ce qui fait que vous ressentez une gêne abdominale. La constipation peut être causée par des facteurs liés au mode de vie ; des médicaments ou diverses conditions médicales. C’est quelque chose que tout le monde est susceptible de vivre à un moment ou à un autre.

Heureusement, la plupart des cas sont améliorés avec un changement de style de vie. Dans d’autres cas, des laxatifs ou d’autres traitements peuvent être nécessaires. En ce qui concerne la constipation chronique ; elle peut être une préoccupante qui mériterait la consultation de votre médecin. Pour tout savoir sur la constipation, lisez cet article jusqu’à la fin.

Découvrez aussi : Comment et pourquoi prendre de la spiruline ?

Les symptômes de constipation

Les selles peu fréquentes sont un signe de la constipation, bien que ce qui est “normal” soit très variable. Elles peuvent être difficiles ou douloureuses à passer. En allant au toilette, vous remarquerez peut-être que vos selles sont durs et peut-être petits, secs ou bosselés. Après avoir déféqué, vous pourriez avoir l’impression que vous devez encore y aller. Vous pourriez également ressentir des douleurs abdominales et/ou des ballonnements.

La constipation chronique ne doit pas être ignorée, car elle peut entraîner des complications telles que :

  • Les hémorroïdes ;
  • Fissures anales ;
  • Prolapsus rectal ;
  • Impaction fécale.

Nous vous conseillons d’appeler votre médecin si votre constipation persiste pendant plus de trois semaines et/ou si vous ressentez l’un des symptômes suivants :

  • Du sang dans vos selles ;
  • Perte de poids inexpliquée ;
  • Douleur intense dans l’abdomen.

Découvrez aussi : Alternative au Lait de Vache : Quel Lait Végétal est le Meilleur ?

Qu’en est-il chez les enfants

constipation chez les 2 3 ansLa constipation chez les enfants est assez courante. Dans la grande majorité des cas, elle est de courte durée et n’indique pas une maladie plus grave. En plus des selles difficiles à passer et des selles peu fréquentes ; les enfants peuvent montrer certains comportements qui ne sont pas nécessairement observés chez les adultes souffrant de constipation. Ils peuvent serrer les fesses ou se balancer d’une manière inhabituelle comme pour tenir dans les selles.

Vous pouvez également remarquer des signes de selles dans les couches ou les sous-vêtements. Une masse importante de selles peut même déclencher des accidents urinaires pendant la journée. Vous devez contacter le pédiatre de votre enfant si la constipation dure plus de deux semaines. Faite le immédiatement si vous voyez des signes de fièvre, des vomissements, du sang dans les selles ; un ventre gonflé ou une perte de poids inexpliquée.

Découvrez aussi : Comment Éviter la malnutrition chez L’enfant ?

Les causes de la constipation

Bien que la constipation soit un phénomène courant pour les personnes de tous âges, elle est plus susceptible d’être un problème pour les personnes âgées ; les femmes enceintes et post-partum, et les personnes à faible revenu. Vous êtes également plus susceptible de souffrir de constipation si vous :

  • Mangez trop de produits laitiers ou pas assez de fibres ;
  • Ne buvez pas assez d’eau tout au long de la journée ;
  • Ne faites pas suffisamment d’activité physique ;
  • Voyagez ou changez votre routine ;
  • Etes stressés ;
  • Ignorez les envies d’utiliser la salle de bain ;
  • Prenez certains types de médicaments (p. Ex., Antiacides contenant du calcium ou de l’aluminium, antihistaminiques, antidépresseurs, inhibiteurs calciques , diurétiques) ;
  • Vous remettez d’une opération.

La constipation peut également être le symptôme de plusieurs problèmes de santé, notamment :

  • Syndrome du côlon irritable (IBS) ;
  • Maladie thyroïdienne ;
  • Diabète ;
  • Sclérose en plaques ;
  • la maladie de Parkinson ;
  • Cancer du côlon, qui présente également généralement des symptômes de perte de poids, de fatigue et des signes de sang dans les selles.

Découvrez aussi : Tout Savoir sur les Carottes et Leurs Bienfaits Pour la Santé

Diagnostic

diagnostic constipationVotre médecin prendra vos antécédents médicaux, effectuera un examen physique et commandera peut-être des analyses de sang. En fonction de votre tableau clinique, d’autres tests peuvent être recommandés. Si vous avez plus de 50 ans, il est probable que vous serez envoyé pour une coloscopie. Une sigmoïdoscopie flexible est une autre option possible.

Si le besoin s’en fait sentir, votre médecin peut vous envoyer des tests plus spécialisés ; ce qui est important, afin de recueillir des informations sur ce qui se cache derrière votre constipation. Ces tests incluent ceux qui mesurent le temps de transit colique et la manométrie anorectale ; (qui mesure le ton et la force des muscles de votre anus et de votre rectum).

Les tests de défécographie aux rayons X et d’IRM, qui identifient tous les problèmes fonctionnels ou structurels liés aux selles, sont les tests les moins fréquemment utilisés.

Comment traiter la constipation ?

constipation remede immediatSi vous ressentez un nouveau début de constipation sans aucun des symptômes énumérés ci-dessus ; essayez d’augmenter votre apport liquidien et votre niveau d’activité physique. Augmentez également progressivement la quantité de fibres alimentaires que vous consommez. Si cela ne vous soulage pas, discutez de l’utilisation des options en vente libre avec votre médecin à savoir :

  • Laxatifs osmotiques, qui augmente les niveaux de liquide dans le côlon ;
  • Laxatifs stimulants à base de plantes, qui peuvent atteindre ces deux objectifs ;
  • Adoucisseurs de selles, qui rendent les selles plus molles et donc plus faciles à passer ;
  • Laxatifs stimulants, qui accélèrent les muscles du gros intestin.

Pour la constipation chronique, votre médecin peut vous prescrire des médicaments comme :

  • Amitiza (lubiprostone), qui cible des cellules spécifiques pour stimuler le tube digestif afin de libérer plus de fluides ;
  • MiraLax (polyéthylène glycol), un laxatif osmotique ;
  • Linzess (linaclotide), qui fonctionne de manière similaire à Amitiza.

D’autres traitements de la constipation chronique comprennent le biofeedback et/ou la physiothérapie ; essentiel pour recycler les muscles de votre plancher pelvien. Dans des cas très, très rares, une intervention chirurgicale peut être indiquée. Les options de traitement peuvent différer selon l’âge d’un enfant souffrant de constipation. Alors discutez-en avec votre pédiatre.

Découvrez aussi : Mélangeur Fancy Blender de NutriBullet : Tout savoir

Conclusion

La constipation est relativement courante et indique rarement un problème de santé grave. Travailler avec votre médecin et modifier vos soins personnels est souvent tout ce qui est nécessaire pour soulager les symptômes. S’ils persistent, votre médecin a la possibilité d’élaborer un plan de prise en charge optimal pour vous ou votre enfant. Ne laissez jamais la constipation chronique persister sans consulter votre médecin.